En cette période de troubles économiques et d’incertitudes professionnelles, nombreuses sont les personnes à se poser des questions quant à leur avenir professionnel. Or force est de constater que la formation professionnelle apparaît comme une des meilleures réponses à l’instabilité professionnelle. Cette solution s’impose en particulier dans les secteurs de l’Industrie et de l’Architecture, où la 3D transforme un grand nombre de métiers en profondeur.

Or il est intéressant de constater que la 3D est autant un besoin économique et écologique, qu’une attente de la part des employés de ces secteurs professionnels. Les technologies 3D permettent en effet à ces secteurs de se réinventer, et d’apporter à leurs employés des réponses à une quête de sens de plus en plus répandue. La formation professionnelle à la 3D apparaît donc aussi cruciale dans la stratégie des entreprises, et doit aujourd’hui être prise en compte par les responsables des ressources humaines.

Voici quelles sont les évolutions auxquelles sont confrontées les professionnels de ce secteur, ainsi que des clés pour trouver une formation professionnelle 3D elearning de qualité.

Industrie : répondre aux enjeux économiques et écologiques par la 3D

Dans le secteur de l’industrie, la 3D intervient désormais à de nombreuses étapes des processus de production. Lors de la modélisation 3D d’abord, la 3D permet aujourd’hui aux entreprises de fabriquer des pièces industrielles répondant aux contraintes exactes souhaitées. Et la prochaine étape est déjà en marche : parmi les gros acteurs de l’automobile et de l’aéronautique, le design génératif se propage. Ce procédé permet la génération automatique par des logiciels 3D (Autodesk en tête) de modèles 3D utilisant le moins de matière possible et/ou répondant à des contraintes techniques extrêmes. Grâce à cette technologie, une importante réduction des coûts de production est donc possible, ainsi qu’une réduction de l’empreinte écologique de la production comme des véhicules eux-mêmes. Et ces modèles 3D peuvent ensuite être imprimés en 3D, quel que soit le matériau souhaité (ou presque).

Mais au-delà de l’usinage, la fabrication additive permet l’impression sur site industriel d’outils, ainsi que du prototypage rapide. La 3D est aussi de plus en plus utilisée dans des contextes de formation des équipes, par l’utilisation de la réalité augmentée, ou d’environnement de formation immersifs en réalité virtuelle. Les entreprises font pour cela appel à des ingénieurs en réalité virtuelle.

Il est donc de plus en plus attendu des employés du secteur industriel de maîtriser les technologies 3D, ainsi que des logiciels tels que Fusion 360 ou Inventor. Les professionnels qui développent des compétences 3D peuvent alors prétendre à des postes tels que modeleur numérique, dessinateur-projeteur ou imprimeur 3D.

Un technicien

Architecture & Bâtiment : vers la collaboration et la prise en compte des enjeux énergétiques

Dans l’architecture, la 3D se généralise également. Que ce soit dans les cabinets d’architectes u dans les bureaux d’étude, la 3D est aujourd’hui un prérequis. Les compétences 3D, dans le secteur de l’architecture et du bâtiment, sont nécessaires pour modéliser des bâtiments et en imaginer l’esthétique, mais pas seulement. La 3D est un véritable outil de travail pour les professionnels de l’architecture et du bâtiment, car elle permet, via le BIM (Building Information Modeling), une collaboration entre différents corps de métiers sur de gros projets. L’utilisation du BIM est d’ailleurs en passe de devenir une obligation dans le cadre de projets immobiliers publics… Mais la mise en place de ce procédé collaboratif s’avère extrêmement compliquée faute de professionnels qualifiés. La 3D est donc une compétence de choix à acquérir dans ce secteur professionnel !

Les compétences 3D sont également un excellent moyen pour les professionnels de mettre en valeur leurs projets. Par la réalité virtuelle, il est par exemple désormais possible de faire visiter des bâtiments aux clients.

En termes de formation professionnelle, il est recommandé aux professionnels de l’architecture et du bâtiment de développer des compétences dans l’utilisation de logiciels tels que Revit ou Substance. Grâce à la maîtrise de ces logiciels, il est possible de prétendre à des postes de BIM Manager, infographiste 3D, perspectiviste 3D ou encore de designer d’environnements immersifs.

Accéder à la formation professionnelle en période de COVID-19

La formation professionnelle en présentiel répond à des contraintes sanitaires strictes, afin de pouvoir accueillir les apprenants dans les meilleures conditions. Mais la formation dématérialisée (aussi appelée asynchrone) est une alternative plébiscitée par un grand nombre de professionnels. Certaines structures de formation professionnelle en elearning proposent aujourd’hui des formations très avancées, et font preuve d’une grande innovation pédagogique. Autre avantage non négligeable : la formation elearning permet aux professionnels de se former à leur rythme, et depuis où ils veulent.

Pour adapter vos compétences professionnelles aux évolutions de votre secteur, vous pouvez donc tout simplement vous appuyer sur votre moteur de recherche préféré afin de trouver le centre de formation elearning qui vous accompagnera au mieux. Pour choisir le bon organisme de formation elearning, identifiez d’abord le ou les logiciels dont vous avez besoin (AutoCAD, Fusion360, Revit, Maya…), et comparez les offres elearning grâce à votre moteur de recherche préféré.

Catégories : Informatique